Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Accidents

thematiques 9 février 2013

Accidents de la vie courante: 19 000 morts par an

Campagnes de prévention, livre blanc, portail, avis, rapports… rien n’y fait, ou si peu ! Des accidents évitables se produisent tous les jours. Pour dire « Stop » aux accidents domestiques et de loisirs, le Collectif interassociatif de lutte contre les accidents de la vie courante (Clac) demande à nouveau, à l’appui d’un sondage exclusif, que le sujet soit déclaré « grande cause nationale ».

C’est un fléau et il est mal connu. On recense pourtant chaque jour 30 000 accidents de la vie courante (domestiques et de loisirs), 12 000 blessés et 52 morts. Chaque jour on pourrait sauver des vies, prévenir des traumatismes avec leur flot de séquelles invalidantes (11 % des cas) et réduire le déficit de l’assurance maladie. Ces accidents représentent en effet 10 % du coût des soins. Ce n’est pas rien. D’où l’intérêt qu’ils soient déclarés « grande cause nationale ». Ce qui permettrait d’organiser une campagne nationale d’information, avec des spots télévisés et radiodiffusés, ainsi que des publicités dans la presse écrite.

La plupart de ces accidents sont évitables. La prévention passe par de la pédagogie (bons conseils, attitudes à éviter…) et de la réglementation (normes…). Ces campagnes ciblées sont utiles à tous, les consommateurs, mais aussi les fabricants et… les politiciens – Jean-Pierre Raffarin, à l’époque Premier ministre, et plus récemment Jean-Claude Delevoye, président du Conseil économique, social et environnemental, se sont étonnés du nombre de morts annuels, un problème pourtant abordé dès les années 1980 – pour qu’ils prennent conscience de l’ampleur du phénomène. Et de l’obligation d’y remédier. Pour que demain, les défenestrations d’enfants et les noyades, les chutes de personnes âgées, les suffocations, brûlures et intoxications ne soient plus que de l’histoire ancienne.

L’UFC-Que Choisir fait partie du Collectif de lutte contre les accidents de la vie courante (Clac) avec 49 autres associations et fédérations. Le dossier de candidature pour être déclaré grande cause nationale en 2013 a été déposé. Il a reçu l’appui de nombreux parlementaires, une vingtaine ayant d’ailleurs déposé une proposition de loi en ce sens. Quant au sondage CSA réalisé la semaine dernière, il montre que 72 % des Français sont favorables à ce que ces accidents soient désignés cause nationale pour 2013. C’est la seconde fois que le Clac dépose sa candidature. Pour la cause nationale 2011, il avait échoué. Espérons que cette fois il sera entendu. De notre côté, nous poursuivrons en tout cas le combat. Nous continuerons à faire de la prévention mais aussi à dénoncer les produits dangereux à l’origine de nombreux accidents.

Micaëlla Moran

www:quechoisir.org 01/2013

← Pilules contraceptives Pesticides →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite