Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Acheter une cuisine pas si simple

thematiques 3 décembre 2011

L’UFC-Que Choisir de Marseille vous à acheter votre cuisine: le choix du cuisiniste, les étapes, les malfaçons

Les étapes indispensables à l’achat d’une cuisine

ETAPE 1 : Le choix d’un cuisiniste
– Ne pas se précipiter, prendre le temps de la réflexion avant de se décider, faire le tour des différentes enseignes, faire jouer la concurrence.
C’est un achat important. Il est important de comparer les prix et prestations proposées avant de s’engager.
– Ne rien signer tout de suite, tout engagement est ferme et définitif.
SAUF dans l’hypothèse d’achat à crédit ou suite à un démarchage à domicile, auquel cas vous disposez d’un délai de rétractation de 7 jours.
– Faire établir des devis.


ETAPE 2 : L’achat
Lorsque le choix est fait, l’étape suivant est la signature du contrat.
– Il faut savoir que le professionnel vous doit une obligation d’information, sur les caractéristiques essentielles des biens et des services. De plus, une description détaillée des meubles ainsi que leurs dimensions, et leur composition.
– Si l’achat se fait à crédit, veiller à se faire communiquer l’offre préalable de prêt.
– Vérifier que les cases cochées par les vendeurs correspondent à vos choix, avant de signer.
Par exemple, si l’achat se fait à crédit, vérifier que la case crédit est cochée, afin de pouvoir bénéficier de la législation protectrice des consommateurs.
– Concernant le paiement, une partie du prix va certainement vous être demandée au moment de la signature. Il vaut mieux de pas tout payer à la signature, il est préférable de régler le solde qu’après la pose effectuée ; en effet, vous disposez ainsi d’un moyen de pression sur l’installateur de la cuisine.
– Faire préciser une date de livraison, et n’hésitez pas à exiger cette mention.


ETAPE 3 : La livraison et la pose
– Vérifier l’état des marchandises, et refusez les si elles sont endommagées.
– Émettre des réserves lors de la livraison si vous avez des doutes sur l’état des meubles.
ATTENTION une simple mention « sous réserve de déballage » n’est d’aucune valeur juridiquement.
N’hésitez pas à déballer le produits même si les vendeurs vous informent être pressés.

– Veiller à ce que la pose se fasse conformément aux règles de l’art et au devis établi.
– Ne pas hésiter à se faire assister par un ami, être présent et ne pas hésiter à poser des questions.
– En cas de malfaçons, le cuisiniste est responsable de toutes les défectuosités.
De même, si les dommages sont causés à votre logement, le professionnel est responsable.

ETAPE 4 : Les réclamations
– Vous disposez de la garantie contractuelle mais également la garantie légale de conformité et contre les vices cachés.
– Privilégier tout d’abord les démarches amiables, essayer de trouver un arrangement.
– En cas d’échec, vous pouvez vous adressez à la Répression des Fraudes, au Syndicat National Équipement Cuisine (SNEC), ou à une association de consommateurs comme l’UFC-Que Choisir.
– N’hésitez pas à venir et nous vous aiderons dans vos démarches.

2010

← Les devis par l’UFC-Que Choisir Acheter un bien ou un article →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite