Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Annee 2013

thematiques 9 février 2013

Augmentations et revalorisations

1er janvier 2013

Les 20 augmentations et revalorisations

Si 2012 est d’ores et déjà considérée comme une année « chère » pour les consommateurs, 2013 ne va pas inverser la tendance. Les quelques revalorisations vont bien peu peser par rapport aux nombreuses hausses et majorations.

Électricité

Le prix de l’électricité augmente de 2,5 % au 1er janvier.

Gaz

Les tarifs du gaz augmentent quant à eux de 2,4 %.

Extension des tarifs sociaux du gaz et de l’électricité à 800 000 personnes supplémentaires.

Livret A

Le deuxième relèvement de 25 % du plafond du livret A intervient le 1er janvier 2013 pour le faire passer de 19 125 € à 22 950 €.

À partir de cette même date, les établissements bancaires vérifieront, avant toute ouverture de livret A, que leurs clients n’en détiennent pas déjà un autre.

Prochain ajustement du taux du livret A : le 1er février 2013.

Smic

Le salaire minimum de croissance est revalorisé de 9,43 € ( 0,3 %), soit un Smic mensuel brut de 1 429,97 €.

Sécurité sociale

Le plafond de la Sécurité sociale (utilisé comme référentiel pour calculer certaines cotisations sociales) passe de 3 031 à 3 086 € par mois soit de 36 372 à 37 032 € par an.

Redevance télé

Elle augmente de 6 € en métropole (125 à 131 €) et de 5 € outre-mer (80 à 85 €).

Réglementation thermique

Généralisation de la réglementation thermique RT 2012 aux constructions de maisons individuelles. Apparition de deux nouveaux labels : HPE (Haute Performance énergétique) et THPE (Très Haute Performance énergétique).

Timbre

Les tarifs du courrier augmentent de 2,8 % en moyenne. La lettre prioritaire passe de 0,60 à 0,63 € et la lettre verte de 0,57 à 0,58 €.

RATP

Hausse moyenne de 2,4 % des tarifs des transports publics en Île-de-France. Le carnet de dix tickets augmente de 60 centimes pour passer à 13,30 €. Le ticket vendu dans les bus passe de 1,90 à 2 €.

RSA

Le Revenu de solidarité active (RSA) passe à 483 € par mois (474,83 € en 2012) pour une personne seule sans enfant et à 724 € pour un couple sans enfant.

Aides au logement

Revalorisation forfaitaire de 2,15 % de l’Allocation logement (AL) et des Aides personnalisées au logement (APL) qui vont à nouveau être indexées sur l’Indice de revalorisation des loyers (IRL).

Bisphénol A

Interdiction du bisphénol A dans les contenants alimentaires destinés aux enfants de moins de 3 ans. Au 1er janvier 2015, l’interdiction sera étendue à l’ensemble de la population.

Prix des livres

Le taux de la TVA sur les livres passe de 7 % à 5,5 %, y compris pour les livres numériques. Ce taux avait fait le chemin inverse (de 5,5 à 7 %) pour les livres sur papier le 1er avril 2012.

Taxi

Les courses de taxi sont majorées de 2,6 %.

Ampoule

Les ampoules à filament vont s’éteindre définitivement le 31 décembre avec le retrait à la vente des 25 W (les 100 W, les 60 W et les 40 W ont été progressivement supprimées depuis 2008 au sein de l’Union européenne).

Emploi à domicile

Les particuliers employeurs vont dorénavant payer leurs cotisations patronales sur la seule base du salaire réel et non plus sur une assiette forfaitaire. Pour compenser cette mesure, une déduction supplémentaire de 0,75 € par heure travaillée a été adoptée.

IVG et pilule

Le remboursement de l’IVG passe à 100 % pour toutes les femmes et la pilule devient gratuite pour les jeunes de 15 à 18 ans.

Automobile

Malus écologique plus sévère (il débute à 136 grammes de CO2/km contre 141 jusqu’à présent) et apparition de nouvelles tranches (10 contre 6) :

136 à 140 g/km : 100 € de malus

141 à 145 : 200 € de malus

146 à 150 : 400 € de malus

151 à 155 : 1 000 € de malus

156 à 175 : 1 500 € de malus

176 à 180 : 2 000 € de malus

181 à 185 : 2 600 € de malus

186 à 190 : 3 000 € de malus

191 à 200 : 5 000 € de malus

Plus de 201 : 6 000 € de malus

Bière

Le demi de pression va aussi augmenter, dans le cadre du Projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS).

Complémentaire santé

Les assurances, mutuelles et instituts de prévoyance commercialisant des couvertures santé complémentaires devaient communiquer à leurs adhérents, une fois par an, le montant des frais de gestion et des frais d’acquisition à partir du 1er janvier 2013. Cette transparence devra attendre 1 an de plus. Rendez-vous au 1er janvier 2014.

Franck Attia

www:quechoisir.org 01/2013

← Tarifs bancaires Prix du livre →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite