Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Assistance juridique en ligne

thematiques 29 mars 2011

Restez vigilant, le traitement des litiges sur internet peut réserver de mauvaises surprises

Les sites d’assistance juridique foisonnent sur Internet, mais sont-ils tous bien là pour défendre « la veuve et l’orphelin » ?

Qui trop embrasse, mal étreint, dit le vieil adage.

Et c’est votre compte en banque qu’ils vont étreindre avec vigueur !

Tout moteur de recherches vous communiquera pléthore de sites aux tarifs imbattables, facturés à la minute près, et à la disponibilité sans faille 24 heures/24, 365 jours par an.

Tous utilisent le titre « d’avocat au barreau de… » ou « d’avocat à la cour de… », mais parfois à l’insu de l’intéressé et, en cas de plainte, utilisent vite le nom d’un autre avocat, toujours à son insu.

De plus, la plupart de ces sites ne sont que la devanture française de sociétés basées hors de l’Union Européenne, ce qui rend les recours difficiles.

Tout ceci à fini par inquiéter le Conseil National des Barreaux, organisme officiel français des avocats, au point que depuis mai 2010, il a prohibé « l’utilisation de noms de domaine évoquant de façon générique le titre d’avocat ».

Que risquez-vous ?

D’être mis en contact avec tout jeune avocat, inexpérimenté, pour lequel le site vous facturera des honoraires dignes d’un ténor du barreau ?

Peut-être, mais là n’est pas le plus grave.

Nombre de ces pseudo conseillers ne sont pas avocats du tout ; certains ne donnent que des renseignements généraux ; d’autres vous adressent des modèles de lettres « copiées collées ».

Dès que des internautes se plaignent sur un forum, le site change de nom.

Et certains sont de véritables « requins » et se dépêchent de « mordre » votre compte bancaire, parfois de 1 500 €, aussitôt que vous leur avez donné votre numéro de carte bancaire.

Pour des problèmes de permis à points, de droit du travail, de droit de la famille (divorce, par exemple), vous trouverez la liste des consultations gratuites d’avocats sur www.annuaires-justice-gouv.fr à la rubrique « lieux d’accès aux droits » ou auprès du barreau ou du tribunal le plus proche de chez vous.

Pour toutes les questions de consommation, voisinage, santé, fiscalité, services publics, assurances, immobilier, banque, etc…, allez sur le site www.ufc-quechoisir-Marseille (en un seul mot).

MT/03/2011

← Action de groupe De l'or en barre →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite