Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Assurance Automobile

thematiques 12 avril 2014
Assurance Automobile

 je conteste l’indemnité que me propose mon assureur

Mon véhicule a plus de dix ans. L’expert de la compagnie d’assurances m’a dit qu’il était « économiquement irréparable » et me donne une somme dérisoire pour le remplacer… Comment réussir à convaincre mon assureur de majorer sa proposition d’indemnisation, d’autant plus que je ne suis pas responsable dans cet accident ?

Après l’étude de nombreux litiges, nous constatons aujourd’hui qu’il n’est plus suffisant de s’appuyer sur la Loi, le Code Civil et  la Jurisprudence… (qui encadrent les accidents de circulation et les modalités d’indemnisation des victimes) pour obtenir un complément d’indemnité;  il convient vraiment d’adapter sa demande à sa situation personnelle. Aussi, complémentairement aux dispositions légales existantes, nous vous proposons une grille « d’auto-analyse » vous permettant de vous poser les bonnes questions. C’est parmi vos éléments de réponse que vous trouverez des arguments auxquels votre assureur ne pourra pas rester « insensible ».

MON ACCIDENT :

Suis-je   responsable ?OuiNon
Ai-je établi un   constat amiable ?OuiNon
Un recours contre un   tiers est-il possible ?OuiNon
Suis-je assuré en   tous risques ?OuiNon
Ai-je eu d’autres   sinistres dans les 2 dernières années ?OuiNon
Ai-je été   blessé ?OuiNon

MON VEHICULE :

Son âge (date de première mise en circulation-visible sur la carte grise)………………..

Est-ce une première main ou un véhicule d’occasion ?……………………………..

A quelle date l’ai-je acheté et à quel prix ?………………………………………………

La marque et le modèle…………………………………………………………………… Son kilométrage actuel ……………………..

L’ai-je bien entretenu (puis-je le justifier par des factures récentes d’entretien, la copie des derniers contrôles techniques)……..………………………………………………………………

Quels sont les points de choc sur le véhicule imputables à l’accident ?………………………………………………………………………….

Les dommages consécutifs à l’accident touchent-ils à la sécurité du véhicule (moteur, distribution, amortisseurs, direction…) ?………………………………………………………

L’EXPERTISE :

Ai-je fait part de mon désaccord à l’expert sur son évaluation ?…………………………

Lui ai-je demandé si je peux faire réparer avec des pièces d’occasion ?……………..

Quelle est la différence exacte entre la valeur de remplacement à dire d’expert (VRADE) et le coût estimatif des réparations avant démontage ?…………………………………..

Ai-je recherché la cotation actuelle de mon véhicule sur le marché de l’occasion (plusieurs sites sont à votre disposition : la Centrale, l’argus automobile… et en ai-je parlé à l’expert ou à mon assureur ? ……………………………………………………….

Si oui, quelle est la fourchette des annonces pour le même type de véhicule ?……………………………

Quelle indemnité me permettrait de racheter un véhicule équivalent ?……………………………………….

MON CONTRAT :

Le montant de ma cotisation annuelle…………………………………..………

Mon ancienneté auprès de mon assureur ……………………………………..

Combien de contrats ai-je souscrit auprès de celui-ci ?…………………………

Quel est mon coefficient de réduction majoration (Bonus/Malus) ?………….

Que dit mon contrat en cas de contestation (sur l’expertise…) ?  « L’assuré peut recourir à une contre-expertise » ou « L’assuré doit recourir à une contre-expertise » ?………………………………

MES AUTRES PREJUDICES :

Ai-je des frais de gardiennage ?………………………………………………………………

Ai-je des frais de remorquage ?………………………………………………………………

Ai-je des frais de location de véhicule ? (conserver vos justificatifs)…………….

Ai-je bénéficié de l’assistance de mon assureur (avec le prêt d’un véhicule par exemple) ?………………

Combien de temps s’est écoulé entre la date de l’accident et la proposition d’indemnisation ? (pour aider au calcul d’une éventuelle indemnité due au titre d’une « privation de jouissance »…………………………………………

Suis-je satisfait des échanges avec mon assureur (accessibilité, rapidité, sérieux) ?……………………….

Cette liste de questions n’est pas exhaustive. Plus vous motiverez votre demande de majoration, plus vous multiplierez vos chances de succès auprès de votre assureur. Aussi, tous les conseillers litiges UFC QUE CHOISIR  restent à votre disposition pour vous aider à rédiger votre lettre de contestation et à identifier avec vous le bon interlocuteur (service clientèle, service réclamations, médiateur…) en vue d’obtenir une indemnisation satisfaisante.

RT – 03/2014

← Financement participatif Réglementation déjà en péril Assurance vie non réclamée →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite