Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Changer de banque Vers la mobilité bancaire

thematiques 27 avril 2015
Changer de banque Vers la mobilité bancaire

C’est un amendement adopté par le Sénat, dans le cadre du projet de loi Macron, qui va enfin faciliter la mobilité bancaire en France. Changer de banque deviendra donc plus facile et plus rapide à partir du 1er janvier 2017.
Ce que la loi Hamon sur la consommation autorise désormais en matière d’assurances, la loi Macron sur la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques est en passe de le permettre également en matière bancaire : changer de banque va devenir plus simple. Objectif, stimuler la concurrence dans le secteur financier et ainsi faire baisser les tarifs de la banque au quotidien. Même s’il existe bien un service gratuit de mobilité bancaire, c’est encore trop souvent au client d’accomplir les démarches et de veiller à ce que tout se passe bien pour ne pas risquer une interdiction bancaire au moindre incident de paiement lié à un changement de domiciliation bancaire. Une complexité qui explique pourquoi à peine 3 % des Français osent franchir le pas chaque année. C’est trois fois moins que la moyenne européenne et cinq fois moins que dans la téléphonie ou les assurances comme le rappelait récemment l’UFC-Que Choisir.

Pour faciliter le passage d’une banque à une autre, un amendement gouvernemental au texte de la loi Macron, adopté dans la nuit du 10 au 11 avril par le Sénat, prévoit le transfert automatique des domiciliations bancaires du consommateur qui veut changer de banque. Concrètement, il suffira d’une seule signature du client pour que sa nouvelle banque se charge à sa place du transfert de tous les virements (salaires, pensions de retraite…) et prélèvements (factures d’électricité, gaz, téléphone…) de son ancien compte vers son nouveau. Parallèlement, son ancienne banque devra l’avertir, par SMS ou courrier électronique s’il le désire, en cas de chèques, virements ou prélèvements présentés à l’encaissement pendant les treize mois qui suivront la clôture du compte. Pour mémoire, le bénéficiaire d’un chèque dispose en effet d’un an et huit jours après sa signature pour l’encaisser.

Applicable au 1er janvier 2017, cette simplification va dans le bon sens, même si ce n’est pas la portabilité du numéro de compte bancaire que  l’UFC-Que Choisir appelle de ses vœux. Ce système de redirection automatique, inspiré du service de suivi du courrier lors d’un déménagement tel qu’il existe déjà dans d’autres pays (Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède), n’a pas été retenu car jugé trop coûteux par la profession bancaire. Autre réserve sur le dispositif adopté, le transfert automatique des domiciliations bancaires reste muet sur les transferts plus compliqués des crédits en cours ou des produits d’épargne (PEA, assurance vie, plan épargne logement…).

Jean Paul Geai – wwwquechoisir.org 04/2015

Trouvez la banque la moins chère près de chez vous sur wwwquechoisir.org

Grâce à son comparateur de tarifs bancaires, Que Choisir vous aide à comparer et trouver la banque la moins chère près de chez vous et adaptée à vos besoins personnels.

← Démarchage Invitation vaut démarchage Cartes de paiement sans contact L’avenir du cash en question →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite