Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Complémentaires santé xxx

thematiques 22 octobre 2012

La transparence est ajournée pour les complémentaires santé

 

Quelle part de vos paiements à votre complémentaire santé sert à la gestion, quelle part finance le marketing ? Alors que les organismes complémentaires devaient communiquer ces informations à partir du 1er janvier 2013, ils ont réussi à repousser l’échéance à 2014.

 

Les assurances, mutuelles et instituts de prévoyance commercialisant des couvertures santé complémentaires viennent d’obtenir gain de cause. L’obligation de communiquer à leurs adhérents, une fois par an, le montant des frais de gestion et des frais d’acquisition ne sera effective qu’au 1er janvier 2014. À l’origine, cette disposition, votée dans le cadre de la loi de financement de la Sécurité sociale il y a un an, devait entrer en application au 1er janvier prochain.

Les consommateurs patienteront donc encore un peu avant de savoir quel pourcentage de leur cotisation va à l’administratif et quelle part est dédiée au recrutement des clients et à la commercialisation de contrats. Ces informations sont pourtant capitales si l’on veut choisir un organisme qui gère vertueusement les cotisations et rembourse bien, plutôt qu’une structure qui dépense beaucoup en gestion ou en publicité. C’est d’autant plus important que le prix des contrats ne cesse de grimper depuis plusieurs années, en lien avec le désengagement de l’assurance maladie. Cet amendement particulier avait été obtenu de haute lutte par l’UFC-Que Choisir qui réclamait depuis des années une transparence en matière de frais de gestion.

 


Anne-Sophie Stamane /quechoisir/10/2012

← Médecin et désert Seniors non traitance →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite