Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Compteurs électriques

thematiques 5 février 2012

Ce que pense l’UFC-Que Choisir des nouveaux compteurs électriques dits communicants


la décision de généraliser les compteurs électriques communicants, appelés à remplacer les 35 millions de compteurs électriques actuels a été prise. Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? Sont-ils obligatoires et combien vont-ils coûter ?
1 – Pourquoi ces nouveaux compteurs ?
La loi Grenelle 1 indique, que le développement du comptage intelligent doit permettre de « mieux connaître sa consommation en temps réel pour mieux la maîtriser ».
Les directives européennes incitent à son développement.
Il y a aussi la volonté de développer un marché des compteurs communicants et des services associés au niveau français puis de l’exporter. Les enjeux financiers sont énormes en termes de marché : 35 millions de compteurs en France, plus le marché à l’exportation estimé à 500 millions de compteurs à installer.
2 – Quels sont les avantages et les inconvénients pour le consommateur ?
Les avantages : des opérations plus rapides ne nécessitant plus la présence du consommateur et une facturation sur la consommation réelle puisque les opérations de relève, de changement de puissance, de résiliation, etc. …, sont réalisables à distance. Il serait également possible de connaître sa consommation en temps réel ce qui devrait permettre de mieux la maîtriser.
Les risques pour le consommateur sont liés à la confidentialité et à la sécurisation des données, à la facilitation des opérations à distance qui peuvent conduire à des coupures abusives ou au prépaiement. ils sont également liés à la complexité des offres tarifaires qu’il permettra.
3 – le consommateur va t il être floué?
Contrairement à l’engagement pris dans la loi Grenelle 1, les compteurs communicants actuels ne permettent pas aujourd’hui aux consommateurs de « mieux connaître leur consommation d’énergie en temps réel et ainsi de la maîtriser ». Pour maîtriser sa consommation d’électricité, il est indispensable de disposer, dans son logement, d’informations en temps réel sur sa consommation ainsi que d’un bilan de sa consommation, c’est ce que l’on appelle l’affichage déporté. Ce qui n’est pas le cas à l’heure actuelle. Tout simplement, les fournisseurs d’électricité entendent proposer cet affichage en temps réel comme un service payant.
4 – Qui va payer ces nouveaux compteurs ?
Malgré l’engagement pris d’une gratuité pour les consommateurs, tout porte à croire que ceux-ci le paieront via le tarif d’utilisation du réseau public d’électricité, autrement dit il sera compris dans la facture de chaque consommateur à la rubrique « Acheminement ». Le coût de l’appareil est particulièrement élevé, entre 120 euros et 240 euros par compteur. à l’étrangers 80 euros en Italie par exemple.
Les vrais bénéficiaires du déploiement de 35 millions de compteurs communicants seront donc le gestionnaire de réseau qui verra notamment diminuer ses coûts de relève des compteurs, et les fournisseurs d’électricité qui pourront multiplier les offres tarifaires et taxer au prix fort le moindre dépassement. Je ne vous parle pas du fournisseur des compteurs.
5 – Sera-t-il obligatoire ?
OUI : dans les conditions générales de vente des contrats d’électricité, il est indiqué que l’usager doit garantir le libre accès d’ERDF aux dispositifs de comptage. Et, comme il est précisé qu’ERDF pourra suspendre la fourniture dans différents cas, dont le «trouble causé par un client ou par ses installations et appareillages, affectant l’exploitation ou la distribution d’énergie», il est à craindre qu’un refus du nouveau compteur puisse amener, au pire des cas, à une injonction de faire et/ou à une suspension d’électricité.

JR/01/2012

← Total et ses bénéfices faramineux nergie nucléaire →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite