Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Diagnostic performance énergétique

thematiques 25 septembre 2011

Mode d’emploi du DPE

Les couacs des diagnostics énergétiques
Le DPE, autrement dit le diagnostic de performance énergétique, devient une pièce maîtresse du marché immobilier depuis que l’étiquette énergie est obligatoire. Mais peut-on vraiment s’y fier ?

1 – Qu’est-ce le DPE, le diagnostic de performance énergétique ?
Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un bilan complet de l’état d’un logement en matière énergétique : isolation, production de chauffage ou d’eau chaude, etc. … Il fournit également une estimation de la consommation énergétique du logement, un coût moyen de celle-ci et son impact en matière d’émissions de gaz à effet de serre.
Il est obligatoire lors de toute mise en vente ou en location d’un logement. Depuis le 1er janvier 2011, l’étiquette énergie du DPE est obligatoire sur toutes les annonces immobilières, qu’il s’agisse d’une vente ou d’une location.
2 – Par qui est-il réalisé ?
Il doit être réalisé par un diagnostiqueur accrédité, indépendant des professionnels de l’immobilier, notamment des agences immobilières. Il faut être très prudent dans son choix.
3 – Est ce que ces DPE sont fiables ?
Nous aussi nous nous sommes interrogés. Pour le savoir, nous avons testé des diagnostiqueurs sur quatre maisons individuelles dans quatre régions.
Premier constat, la fiabilité n’est pas au rendez-vous. Un même logement s’est retrouvé classé E, F ou G selon le diagnostiqueur. Autant dire que l’exercice relève de la loterie plus que de la compétence professionnelle ! Entre les différentes évaluations fournies, nous avons obtenu une consommation d’énergie qui passe du simple au double sur une même habitation. Qu’on se place côté vendeur ou acquéreur, voilà qui n’est guère rassurant.
De plus, cela a des conséquences très fâcheuses : le nouveau prêt à taux zéro , entré en vigueur le 1er janvier pour l’achat de la résidence principale, module les montants accordés en fonction de la classe énergétique du logement.
Deuxième constat, il est inutile d’investir dans un bilan thermique, rénovation ou une étude thermique sur Internet. C’est en théorie très complet. En réalité, ce n’est guère plus instructif qu’un DPE pour les clients… c’est plus cher et cela n’a pas de valeur légal !
Troisième constat, se baser sur les défauts identifiés et les recommandations peut conduire à des travaux coûteux sans grand intérêt. Les constats divergent selon les diagnostiqueurs. Du coup, les conseils varient. Si on est mal tombé, le logement consommera quasiment autant après les travaux qu’avant ! Et, parfois, les recommandations visent plus à placer du matériel qu’à réduire les consommations,
4 – Que faire pour changer cela, que demande l’UFC-Que Choisir ?
Au vu des résultats, l’UFC-Que Choisir demande une réforme en urgence du DPE. Ce dispositif devait assainir le marché de l’immobilier, il le biaise. Au vue des résultats de notre enquête, pour vendre au meilleur prix, le particulier a intérêt à contacter plusieurs diagnostiqueurs puis à présenter le DPE le plus favorable. C’est très Malsain.
Pour plus d’information, consultez l’article dans la revue Que Choisir du mois de mars 2011.

JR/09/2011

← Colocation Logement locatif en france →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite