Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

conomies d’énergie en 2012 – 2

thematiques 1 juin 2012

Cap sur les économies d’énergie: un mot d’ordre!

Cap sur les économies d’énergie, tel était le mot d’ordre du Grenelle de l’environnement et celui de la semaine du développement durable ; c’est aussi un impératif pour le pouvoir d’achat des ménages. Quelles aides peut-on obtenir, quels travaux privilégier, à quelles entreprise s’adresser ?

1 – La nouvelle donne fiscale pour les travaux d’économies d’énergie n’est pas très favorable aux consommateurs !

C’est le moins que l’on puisse dire ! La crise est passée par là. Il n’y a plus d’aide pour le remplacement des vieilles fenêtres et des vieilles portes. S’équiper d’une chaudière à condensation donne droit à 10% de crédit d’impôts. Quant à l’isolation des murs et des combles c’est seulement 15 % de crédit d’impôts cette année. Et lorsque l’on ajoute à toutes ces mauvaises nouvelles la hausse de la TVA, qui passe de 5,5 % à 7 %, l’année 2012 s’annonce vraiment sombre pour les travaux d’efficacité énergétique. La liste complète des crédits d’impôts et les exigences pour les obtenir se trouvent dans la revue Que Choisir du mois de février ou sur le site www.quechoisir.org.

2 – Quels sont les travaux à privilégier ?

La priorité des priorités, c’est l’isolation des combles ou des toitures. Or, force est de constater que ce n’est pas l’investissement le plus prisé. Les arbitrages budgétaires ont réduit malheureusement ce crédit d’impôt à 15 %, ce qui ne va pas favoriser ces travaux d’isolation.

3 – Mais il y a possibilité de cumuler plusieurs aides !

La clé de voûte du dispositif 2012, c’est en effet le bouquet de travaux. Dès qu’on associe au moins deux interventions, le crédit d’impôt se trouve majoré de 8 points. L’aide fiscale de 10 % sur une chaudière à condensation passe ainsi à 18 %, sur une chaudière bois de 15 %, elle s’élève à 23 %, tandis que l’isolation a droit à 23 % au lieu de 15 %. C’est loin d’être négligeable. Encore faut-il avoir les moyens de financer deux postes de travaux la même année. Quant au changement de fenêtres, sans aucune aide en maison individuelle si c’est l’unique intervention, il bénéficie de 18 % de crédit d’impôt s’il est intégré à un bouquet de travaux.

Enfin, le bouquet de travaux autorise à cumuler crédit d’impôt et éco-prêt à taux zéro : ce prêt est remboursable sur 10, voire 15 ans, à condition d’avoir un revenu fiscal de 30 000€ maximum, ce qui est très réducteur.

4 – A quelle entreprise s’adresser ?

Adressez-vous à un professionnel qui détient une des mentions suivantes : Qualibat efficacité énergétique, éco artisan, les pros de la performance énergétique, Qualifelec économies d’énergie. Tous les professionnels, artisans ou entreprises porteurs d’un de ces logos réalisent une évaluation thermique de votre logement, afin de vous indiquer les travaux prioritaires à effectuer pour réduire vos consommations d’énergie.

5 – le dernier conseil !

Ne signez jamais sur-le-champ, même si le professionnel vous inspire confiance et que vous êtes convaincu par ses propositions.

Prenez le temps de réfléchir et de consulter un conseiller dans l’Espace Info Énergie le plus proche de votre domicile. Apportez les documents dont vous disposez, l’audit énergétique et le devis, demandez-lui son avis sur les travaux d’efficacité énergétique qu’on vous préconise. Ses conseils ont l’immense mérite d’être objectifs et dénués de tout intérêt commercial, les Espaces Info Énergie étant cofinancés par l’ADEME et les collectivités territoriales. Les conseils sont gratuits, il suffit de prendre rendez-vous.

JR/04/2012

← Compteur Linky Linky sous forme de Quizz →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite