Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Grandes surfaces

thematiques 9 février 2013

Grandes surfaces : où acheter sans se ruiner ?

Régulièrement, les bénévoles de l’UFC-Que Choisir font un relevé de prix dans les grandes surfaces. Cela s’est passé du 22/9/2012 au 6/10/2012 dans 1670 magasins avec un panier de 77 produits (61% de marques nationales, 33% de marques de distributeurs, et 6% sans marques).
1 – Les prix ont-ils beaucoup augmentés ?
Sur la base des 38 produits de marques nationales, l’inflation est très modéré entre 2011 et 2012 avec une hausse de 0,7%, alors que l’INSEE estime la hausse des prix générale à 1,2% sur la même période. Sur certains produits de marque nous avons constaté des baisses sensibles : huile d’olive, dessert vanille, farine, par exemple.
2 – Cela dépend aussi des enseignes ?
Sur douze mois les marques nationales ont très peu augmenté dans la majorité des enseignes, de 0,1% à 0,7%, à deux exceptions près, et sont même en baisse chez une enseigne.
3 – Où acheter sans se ruiner ?
Toutes enseignes confondues, notre panier de 77 produits revient en moyenne à 215€. Son prix varie de 203€ dans le magasin le moins cher jusqu’à 241€ pour le plus cher. Six enseignes sont en dessous du prix moyen de 203€ à 213€ et six au-dessus de 218€ à 241€. Ce qui fait quand même une différence de 38€ entre le panier le plus cher et celui qui est le moins cher.
4 – Qu’en est-il des magasins hard discount ?
Malgré le contexte de crise, le hard discount voit ses parts de marché diminuer continuellement depuis 2008 (de 14% en 2009 à 12,7% en 2012). Ce qui les a incité à distribuer dorénavant une part croissante de marques nationales.
Il faut savoir que ces dépenses dans les grandes surfaces ont progressé de 2,4% en 2012. Les grands hypermarchés ont vu leur chiffre d’affaires diminuer (-0,4%). A l’opposé, les magasins de petite taille ont progressé de plus de 5% et les « petits » hypermarchés de 6%.
5 – Et pour les Drive ?
L’explosion des Drive est le phénomène marquant : près de 2 000 fin 2012. Leurs tarifs ne sont pas strictement identiques à ceux des magasins traditionnels auxquels ils sont adossés, mais les écarts sont faibles. L’écart moyen est de 0,28% et 57% des références de prix sont rigoureusement identiques.
6 –On peut même comparer les prix avec son mobile ? ?
Deux applications pour Smartphone ont pour ambition de nous aider à trouver le magasin le moins cher pour faire nos courses. Dommage, le résultat n’est pas à la hauteur. Au mieux elles pourront vous donner une idée des prix de quelques articles pratiqués dans les diverses enseignes. En fait se sont avant tout des outils publicitaires.

Vous trouverez plus d’informations et les résultats complets de l’enquête département par département, dans le N° de février 2013 de la revue Que Choisir.

JR/02/2013

← Edf attention phishing Origine europeenne des aliments →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite