Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Gros gains! ou fausse promesse

thematiques 15 juillet 2012

LCL Vision 6 ans Excès de zèle marketin

La banque commercialise, du 5 juin au 12 juillet, un produit financier appelé « LCL Vision 6 ans », sur une promesse de gains conséquents sans risque. Sauf qu’en petits caractères…
LCL-vision-6ans

Une sorte de masochisme semble pousser les banques à concevoir épisodiquement des produits faits pour rendre leurs clients furieux. La recette ne varie pas : fausses promesses de rendement mirifique en gros caractères ; vérité décevante cachée dans des notes de bas de page techniques, obscures, faites pour ne pas être lues. Dernière illustration en date : « Vision 6 ans » de LCL. Un fonds au rendement lié à l’évolution du CAC 40. Il est à « capital garanti » à l’horizon des 6 ans si l’indice phare de la place parisienne a une performance nulle ou négative. Si le CAC prend entre zéro et 30 %, toujours en 6 ans, le fond promet 30 % de valorisation… 1 % de hausse suffirait ! Au-delà de 30 % de hausse, le fond s’aligne sur l’indice, avec un plafond à 60 %. Bref, on ne peut que gagner, et gagner beaucoup. Le rendement des actions, sans les risques.

 

Voilà pour les gros titres. Maintenant, les petits caractères. D’abord, la garantie porte sur la « valeur nominale » du capital. En français basique : sans l’inflation. Vous placez 100 € en 2012, vous avez la certitude de récupérer 100 € en 2018. Soit, avec 2 % d’inflation annuelle, l’équivalent d’environ 92 € ! La garantie, du reste, n’est pas absolue, car elle exclut le cas d’un défaut ou d’une faillite de LCL. Hypothèse peu probable, mais impossible à écarter par les temps qui courent. De plus, si vous souhaitez récupérer votre argent avant les 6 ans, il n’y a plus aucune garantie.

Et puis, il y a les frais ! Là encore, il faut se pencher pour lire : la garantie, tout comme le « gain potentiel », s’entendent « hors frais » applicables au compte-titres ou à l’assurance-vie, dans laquelle peut s’inscrire « Vision 6 ans ». Comptez minimum 1 % par an. Plus les contributions sociales et fiscales. Voilà les 100 € encore sérieusement amputés.

Quel est donc le véritable rendement de « Vision 6 ans » ? Si le CAC stagne ou baisse, le placement peut facilement se déprécier de 15 % de sa valeur, compte tenu de l’inflation et des frais. Si le CAC prend 30 % ou moins, « Vision 6 ans » affichera un rendement net annuel hors inflation d’environ 3,4 % avant impôt, ce qui est dans la moyenne des assurances-vie. Au-delà, il devient intéressant. C’est donc un produit correct, sans plus, dépendant de la conjoncture. Rappel que ne fait pas LCL : ces 6 dernières années, le CAC40 a dégringolé de 40 %. Des amateurs ?

Erwan Seznec – QC/FD/07/2012

← Assurance emprunteur Protection juridique Comparez! →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite