Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

internet et téléphonie

thematiques 4 décembre 2011

Des conseils de l’UFC-Que Choisir de Marseille sur les offres triple, Quadruple play internet

ABONNE-TOI ET TRIPLE-PAYE – INTERNET

Vous pouvez dire adieu à votre abonnement triple-Play (TV, Internet et téléphone) à moins de 30 euros : ce prix est obsolète !
. Les forfaits Internet ont augmenté, au minimum de un ou deux euros par mois, mais souvent plus. Et ce n’est certainement qu’un début… Les rares forfaits encore proposés à 29,90€ voient leurs prix augmenter au bout de trois mois ; ou bien des frais supplémentaires s’ajoutent à ce prix de base et le tout frise les quarante euros.
. De nouvelles offres, dites ‘’premium’’, ont vu le jour, et elles sont plus rentables pour les opérateurs, bien sûr. Ils sont fort tentés de ne proposer que ces formules haut-de-gamme, elles aussi facturées près de 40€/mois.
. Autre tentation qui aiguise l’appétit des FAI : restreindre le caractère illimité de l’accès des particuliers à Internet, couper la connexion ou réduire le débit au-delà d’un certain seuil. Le prétexte qu’ils avancent pour se justifier : alléger leurs réseaux surchargés. Pourtant, en souscrivant une offre plus chère, l’internaute pourra toujours télécharger, etc… à volonté.
. Mais il sera difficile pour la majorité des internautes de se passer de leur box : téléphone illimité, les chaînes TV par dizaines, vidéo à la demande, TV de rattrapage, plus tout un tas de services pratiques, et même le visionnage sur le TV de photos stockées sur ordinateur ; tout cela est entré dans les habitudes des foyers.
. Pourtant, tous les foyers ne sont égaux devant l’accès à Internet : ceux éloignés d’un central téléphonique n’ont pas le débit à 20 Mégabits/seconde comme promis, mais doivent se contenter de 5 ou 6 ; ou bien, ils n’ont pas les télévisions en HD ; d’autres ne reçoivent aucune chaîne de TV via l’ADSL ; les résidents des zones non dégroupés ont un débit minimal et un service réduit ; quant aux habitants des zones blanches, ils ne bénéficient pas d’une vraie connexion et sont obligés de recourir à un modem bas-débit ou à des solutions alternatives complexes, plus chères et pas toujours au point (satellite, Wimax, etc…).
. En définitive, sur les 22 millions de lignes haut-débit existant en France, seule une minorité d’entre elles donne un véritable accès à l’ensemble des services payés par l’abonné… Et pourtant, plus des trois-quarts des abonnés sont satisfaits de leurs opérateurs0. Il est vrai que ces derniers ont fourni des efforts pour automatiser leurs procédures, résoudre nombre de problèmes techniques, améliorer la qualité sonore des lignes téléphoniques, simplifier l’installation et l’utilisation de leur box.
. Quelques problèmes demeurent pourtant : la hot line n’est pas satisfaisante : longue attente et incompétence fréquente des techniciens ; en cas de déménagement ou de changement d’opérateur, une attente de plusieurs semaines, parfois de quelques mois, n’est pas rare avant de recevoir sa box ; enfin, les images reçues sur les téléviseurs sont souvent de mauvaise qualité, loin des attentes de l’abonné et surtout des promesses alléchantes de l’opérateur. Des efforts, aussi bien techniques que commerciaux, restent à faire, surtout que les prix s’envolent…

MT/11/2011

← Coup de frein à la fibre Repérer et déjouer les arnaques →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite