Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Itinérance Le roaming sous conditions

thematiques 9 mars 2014
Itinérance Le roaming sous conditions

Après Orange, SFR et Free, Bouygues Télécom commercialise ce 24 février ses offres incluant des communications passées hors des frontières de l’Hexagone. Une véritable bataille s’est engagée depuis quelques semaines autour du roaming (appelé aussi itinérance), mais attention, car derrière les arguments marketing, des restrictions s’imposent.
C’est le nouveau cheval de bataille des opérateurs de téléphonie mobile. En incluant du roaming dans leurs offres, ils espèrent non seulement séduire les voyageurs, mais aussi se différencier de leurs concurrents. Ils anticipent surtout une décision européenne qui devrait les obliger, à terme, à appliquer un tarif unique, quel que soit le pays de l’Union depuis lequel se trouve l’abonné. Pourtant, dans la pratique, on en est encore loin, chaque opérateur imposant ses propres restrictions.

Bouygues Télécom inclut les appels, SMS et Internet depuis toute l’Europe et les DOM, mais uniquement dans ses forfaits Sensation à plus de 29,99 € par mois et seulement pendant 35 jours par année civile.

Orange propose, dans ses nouveaux forfaits, du roaming illimité depuis l’Union européenne et les DOM, mais seulement pour les appels et les SMS. L’accès à Internet, lui, est limité à 30 ou 60 jours par an selon le forfait (dans la limite de 7 ou 14 Go/an). En outre, les forfaits concernés sont chers : comptez au minimum 69,99 €/mois, sans smartphone et avec un engagement de 12 mois. L’opérateur propose aussi de nouveaux forfaits Origami Play (à partir de 32,99 €/mois) avec 7 ou 14 jours d’Internet mobile par an (dans la limite de 1 ou 2 Go/an selon le forfait).

SFR propose lui aussi de l’illimité dans son nouveau forfait Carré Europe. Il permet d’appeler, d’envoyer SMS/MMS et de se connecter à Internet (3 Go maxi par mois) dans toute l’Europe et dans les DOM, et ce, 365 jours par an. La formule est assez chère (à partir de 59,99 €/mois sans mobile et avec un engagement de 12 mois) et limitée aux 10 000 premières souscriptions.

Free, de son côté, inclut désormais dans son forfait à 19,99 €/mois les appels, SMS/MMS et connexions Internet passés depuis certains pays européens, vers la France et vers ces mêmes pays. Si l’abonné n’a rien à payer en plus, il doit avoir au moins 60 jours d’ancienneté. Par ailleurs, seules les communications passées depuis les Pays-Bas, le Portugal, l’Italie, l’Allemagne ainsi que les Antilles et la Guyane française sont concernées, et dans la limite de 35 jours par an.

Virgin Mobile, enfin, inclut 1 Go de data depuis l’Union européenne dans ses forfaits Telib et VIP.

Tous les opérateurs n’ont donc pas la même vision du roaming. Surtout, leurs offres ne couvrent que l’Union européenne, parfois les DOM. En dehors de ces zones, les tarifs restent souvent exorbitants.

Cyril Brosset – wwwquechoisir.org – 02/2014

← Itinérance Téléphonie, Internet La facture papier est un droit →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite