Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Lingette pour bébés

thematiques 10 décembre 2012

Les lingettes pour bébé contiennent trop souvent un ingrédient toxique: le phénoxyéthanol

Lingettes pour bébés

Ingrédient toxique

 

Le phénoxyéthanol est un conservateur couramment utilisé par l’industrie cosmétique. C’est aussi un éther de glycol qui a des effets toxiques, notamment sur la reproduction. Mieux vaut éviter d’utiliser sur les enfants les produits, notamment les lingettes, qui en contiennent.

1 %, c’est la dose règlementaire de phénoxyéthanol que les industriels peuvent utiliser comme conservateur dans les cosmétiques, y compris les crèmes, lotions et lingettes destinées aux tout-petits. Reste que cette substance est connue pour ses effets délétères sur l’organisme. Aussi l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a-t-elle réexaminé les études disponibles sur la toxicité du phénoxyéthanol. Ses conclusions : chez les moins de trois ans, le phénoxyéthanol ne devrait plus entrer dans la composition des produits pour nettoyer les fesses. Car même rincé immédiatement, le phénoxyéthanol a le temps de pénétrer la peau. En attendant que les industriels changent la formule de leurs cosmétiques, les parents ont intérêt à se passer des lingettes et lotions qui en contiennent.

Pour les autres produits (shampooings, gels douche, fluides nettoyants), l’ANSM ne recommande pas de les éviter, mais elle demande aux fabricants de mettre en œuvre seulement 0,4 % de phénoxyéthanol, et non plus 1 %. Là encore, le mieux est d’opter pour des produits qui en sont dépourvus.

← Fraude aux mutuelles Aluminium dans les vaccins →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite