Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Location de véhicules

thematiques 29 mars 2011

Vous devez louer un petit véhicule utilitaires: quelques règles à connaitre

Vous devez effectuer vous-même un petit déménagement, mais votre voiture ne suffit pas.

La location de « petits utilitaires » est proposée par une douzaine de sociétés : agences de location ; en ligne sur Internet ; enseignes de la grande distribution.

Dans l’ordre alphabétique, nous avons trouvé, entre autres « ADA ; AVIS ; Carrefour ; déménagerseul.com ; Europcar ; Hertz ; Intermarché ; E. Leclerc ; Rent-a-car ; sixt.fr ; u ».

Devant cette abondance, vous devez vous poser les bonnes questions, toutes les bonnes questions, sous peine de très mauvaises surprises.

Tout d’abord, essayer d’évaluer aussi précisément que possible le volume à transporter, de façon à ne pas louer trop grand ni à être obligé de faire deux voyages.

Pensez que la consommation de carburant et les éventuels péages autoroutiers seront nettement supérieurs à ceux d’une voiture particulière.

C’est aussi la raison pour laquelle il n’est pas certain que l’offre Internet soit en fin de compte la meilleur : la proximité du lieu de prise et de restitution influera sur les consommations, les éventuels péages, les kilomètres supplémentaires, les temps de trajet.

Par contre, les sites vous permettront de comparer prix et prestations, de réserver facilement, et parfois même de simuler en 3 D le volume de chargement.

Autre problème qu’il faut régler à l’avance : serez-vous le seul conducteur ?

Si vous prévoyez un « relayeur », a-t-il (elle) plus ou moins de 23 ans et depuis combien de temps a-t-il(elle) le permis B ?

Car les tarifs ne sont pas les mêmes et le conducteur doit être désigné à l’avance, ainsi au son relayeur.

Bien sûr, renseignez-vous aussi sur les différents tarifs (semaine ; week-end) et les réductions consenties si vous réservez plus ou moins longtemps à l’avance.

Prendrez-vous des options telles que la vente ou la mise à disposition de petit matériel de déménagement (chariot, couvertures, papier à bulles, cartons, adhésifs, etc…) en plus des sangles souvent louées avec le véhicule.

Reste un dernier problème : l’assurance.

Etudiez avec la plus grande attention les garanties, les franchises, les exclusions.

Et surtout ne cherchez pas à faire des économies dans ce domaine, car l’addition peut être extrêmement lourde !

Exigez les clauses écrites, ne vous contentez pas de précisions orales, ni en agence ni par téléphone.

Premier point : l’assurance responsabilité civile (aussi appelée garantie au tiers) est comprise dans tous les contrats.

Mais les assurances accident, vol ou incendie ne sont pas toujours incluses.

Il faut également savoir que la plupart des contrats ne couvrent pas le bris de glace, les rétroviseurs, les phares, le bas de caisse, la partie haute du véhicule, qui sont précisément ce que le conducteur occasionnel d’un véhicule de ce gabarit court le plus grand risque d’endommager…

Souscrivez donc toute assurance réduisant, ou si possible annulant, cette exclusion ou franchise.

Deuxième point : les personnes et les objets transportés.

Ne négligez pas d’assurer les biens que vous allez déménager, mais surtout pensez au(x) conducteur(s) et éventuels passagers : vérifiez d’abord les garanties offertes par votre propre contrat d’assurance automobile, et si nécessaire, prenez des assurances complémentaires.

Pense z aussi que la plupart des cartes bancaires ne couvrent pas les véhicules de plus de 3,5 tonnes et/ou de plus de 8 mètres cubes de volume de cargaison.

La location pouvant au total vous coûter du simple au double selon les loueurs, comparez bien tous les tarifs, toutes les additions finales, car les prix alléchants des publicités ne sont pas forcément les meilleurs.

MT/03/2011

← Voyager en avion vos droits Réparation de véhicules automobiles →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite