Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Médiator en direct

thematiques 22 février 2011

Vous pensez être victime du Médiator : les conseils préliminaires avant une action

Nous vous informons qu’à la suite des premiers dépôts de plainte de victimes, une enquête préliminaire a été ouverte en décembre par le pôle santé publique du Parquet de Paris, qui centralise les plaintes.

L’UFC-Que Choisir a également porté plainte contre X, notamment pour tromperie aggravée,mise en danger délibérée de la vie d’autrui, blessures et homicides involontaires, pour que l’ensemble des responsabilités soient établies dans ce dossier.

Notre organisme milite pour la création d’un fond d’indemnisation spécifique au médiator, sous le contrôle de l’Etat, et ce afin de faciliter les démarches des victimes, tout les en sécurisant quant aux montants d’indemnisations obtenus.
Le premier conseil que l’on puisse vous donner est de consulter un médecin, de préférence cardiologue, qui pourra vérifier ou non l’existence d’une valvulopathie, et en cas de présence de ce dysfonctionnement, d’expliquer les précautions à prendre.
Dès lors qu’une présomption de lien existe entre un dysfonctionnement cardique et la prise du médiator, il sera préférable pour vous de saisir les juridictions civiles, afin d’obtenir indemnisation de votre préjudice. Nous déconseillons en effet la voie pénale, en raison du délai de traitement du dossier qui sera certainement particulièrement long.
Nous pouvons dans ce cas vous orienter vers l’ordre des avocats, ou vers l’avocat de notre association, qui pourra se charger de votre dossier.
Vous avez également la possibilité de saisir la Commission régionale de conciliation et d’indemnisation des accidents médicaux des affections iatrogènes et des infections nosocomiales (CRCI).. Dans cette hypothèse, nous pourrons vous assister dans vos démarches.
Par ailleurs, nous déconseillons la négociation dans ce dossier ; en effet, cela nous paraît prématuré, en ce que le nombre de victimes n’est pas pour le moment déterminé. Une négociation à ce stade pourrait de ce fait être préjudiciable.

Si vous souhaitez nos conseils personnalisés par rapport à votre cas particulier, nous sommes à votre disposition pour vous recevoir lors d’un rendez-vous dans le domaine de la santé.(téléphone : 04.90.90.05.52).
Nos conseils étant réservés à nos adhérents, la cotisation annuelle sera demandée, préalablement au traitement de votre dossier (loi du 31/12/71).

Nous continuerons à vous informer de l’évolution de notre action dans ce douloureux dossier.

La présidente .

← Traitement du cancer Residents et maisons de retraite →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite