Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Pollution de l’air intérieur Un kit

thematiques 12 mai 2013

Pollution de l’air intérieur un kit de détection inutile

« Testez la qualité de l’air intérieur », voilà un coffret du fabricant Daily Diag a priori fort utile pour tous les consommateurs qui se demandent s’ils respirent un air sain à leur domicile. Mais après expertise des notices, Que Choisir en déconseille vivement l’achat.
kit-detection

La pollution de l’air intérieur vous inquiète ? Le coffret Daily Diag « kit pièce à vivre/chambre » (1) vous permet de tester vous-même la qualité de l’air de votre logement et de connaître immédiatement le résultat. C’est a priori une excellente nouvelle pour les consommateurs soucieux de leur santé. Après analyse de la notice, Que Choisir dénonce pourtant une énorme tromperie. Ce test est incapable de dire si la pièce est polluée, les niveaux de détection des polluants étant bien trop élevés.

Sur le formaldéhyde, officiellement classé polluant « le plus préoccupant » des polluants « hautement prioritaires », c’est la catastrophe. Le kit ne le détecte qu’à des concentrations supérieures à 60 microgrammes par mètre cube d’air (µg/m3), alors qu’à Que Choisir nous pénalisons très fortement les produits qui en émettent 10 µg/m3. Ce gaz est cancérogène par inhalation, l’idéal est de ne pas en respirer du tout, c’est pourquoi les seuils de détection des analyses d’air intérieur sont très bas. Il existe des valeurs d’exposition plus élevées, de 50 µg/m3 pour l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), et de 100 µg/m3 pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), mais elles portent sur les effets aigus d’une exposition ponctuelle, 2 heures dans le premier cas, 30 minutes dans le second. À domicile, il s’agit d’une exposition permanente, les analyses d’air intérieur se font donc sur 1 à 2 semaines et pas sur 2 heures comme avec ce dispositif, et un décret de 2011 fixe l’objectif à 10 µg/m3 pour l’air intérieur. Conclure qu’un logement n’est pas pollué parce que l’air est contaminé à moins de 60 µg/m3, c’est de la désinformation nuisible à la santé.
Coffret Daily Diag

Sur le benzène, un autre polluant détecté par le kit, ça ne vaut pas mieux. Cet hydrocarbure aromatique est cancérogène, il est impliqué dans deux types de cancers, les leucémies et les lymphomes. Le décret de 2011 fixe un objectif de 2 µg/m3 pour l’air intérieur. Or le kit Daily Diag commence à le détecter à une concentration exprimée en milligramme, soit au minimum 1 000 fois plus élevée ! De pareilles teneurs peuvent se rencontrer en milieu professionnel exposé, jamais dans un logement. De plus, le kit prélève sur une courte durée pas du tout adaptée. Catastrophique là encore.

Ce coffret peut donc faire croire qu’un intérieur n’est pas pollué alors qu’il l’est. Il n’est pas seulement inutile, il peut être néfaste pour la santé si on aère moins, par exemple, sur la base des résultats rassurants qu’il fournit.

(1) Vendu entre 40 et 45 €.

Élisabeth Chesnais -www:quechoisir.org – 04/2013

← Hopital dépassements d’honoraires Bisphénol A →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite