Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Residents et maisons de retraite

thematiques 20 février 2011

Residents et maisons de retraite: choix, tarifs, aides financières


Aujourd’hui, près d’un français sur deux a une mauvaise opinion des maisons de retraite, les délais d’attente sont longs, les tarifs très variables.
Vous êtes réticent à l’idée de placer un parent dans un établissement pour personnes âgées, nous allons vous donner quelques conseils pour vous aider à mieux choisir.


1/ Comment choisir une maison de retraite ?

Il faut rechercher avant tout l’établissement le mieux adapté aux besoins de la personne âgée.
Pour cela, il faut se renseigner sur le type d’établissement, selon qu’il est destiné à accueillir les personnes dépendantes ou pas, bénéficiaires ou non de l’aide sociale, foyers logements, ou résidence locative avec services. Il est parfois difficile de s’y reconnaître.
Il ne faut pas hésiter à demander à visiter les lieux.

2/ A quelles aides financières peut-on prétendre ?

Pour vous aider à financer un séjour en maison de retraite, des aides financières peuvent vous être octroyées. Il existe notamment l’aide au logement versée par la Caf, l’aide sociale, et l’allocation personnalisée d’autonomie, pour les personnes dépendantes.
Vous pouvez vous renseigner auprès des centres locaux d’information et de coordination (CLIC), dont la mission est d’informer les personnes âgées et leur famille sur les différentes prestations sociales existantes.

3/ Comment sont fixés les tarifs dans les maisons de retraite ?

Les tarifs sont fixés librement avec une hausse annuelle fixée par arrêté.
Pour les établissements habilités à recevoir les bénéficiaires de l’aide sociale, les tarifs sont établis par le Président du Conseil Général.
L’admission d’un résident s’accompagne souvent du versement d’un dépôt de garantie, ou d’un engagement de caution. (Sauf pour les personnes bénéficiaires de l’aide sociale).

4/ Quelles sont les informations fournies lors de la souscription ?

La prise en considération grandissante de la personne âgée a conduit à l’adoption d’une réforme en faveur d’une meilleure qualité d’information.
Pour ce faire, divers documents doivent être remis lors de l’entrée dans les lieux du résident, à savoir la remise d’un livret d’accueil, d’un règlement intérieur et d’une charte des droits fondamentaux de la personne accueillie.


5/ La signature d’un contrat écrit est-elle indispensable ?

Oui, pour tout séjour d’une durée supérieure à 2 mois, un contrat écrit est obligatoire, il doit contenir des informations les prestations, la durée et les conditions de la résiliation

ATTENTION aux CLAUSES ABUSIVES encore présentes dans certains contrats, et qui sont très défavorables aux résidents ou à leur famille. (Est abusive par exemple la clause qui prévoir une période d’essai au cours de laquelle la direction peut résilier le contrat.)

6/ Comment se déroule la vie dans l’établissement ?

Les règles de vie collective, qu’il s’agisse des visites familiales ou des activités, sont précisées dans le contrat.
Un projet personnalisé est établi avec le résident. Il prévoit des prestations adaptées à sa situation.
Les animaux peuvent être autorisés. Le résident peur également sous conditions apporter son mobilier ; la pratique est aujourd’hui d’encourager les résidents à personnaliser leur chambre.


7/ Que faire en cas de problèmes ? A qui s’adresser ?

Selon les cas, le CG, la DDASS ou la DGCCRF interviendront pour contrôler ces établissements, lutter contre les actes de maltraitance et veiller au respect des tarifs en vigueur. Sachez que pour lutter contre ces maltraitances, le gouvernement a annoncé un plan massif de formation des personnes qui aident nos aînés au quotidien, ainsi qu’une augmentation du personnel de ces établissements

← Médiator en direct Pollution de l'air intérieur →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite