Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Sécurité dans les piscines privées

thematiques 25 septembre 2011

Une loi, des obligations, la fiabilité du matériel, tout pour vivre en sécurité autour de sa piscine

Selon une enquête nationale de l’institut de veille sanitaire, en 2004, 66 enfants de moins de 5 ans ont été victimes d’un accident dans une piscine familiale, entrainant le décès de 17 d’entre eux. Il faut savoir que 77 % des noyades se sont déroulées pendant la baignade par un défaut de surveillance d’adultes et 41% n’ont pu être évités malgrè un système de protection non homologué.
Depuis, une loi de 2004 stipule qu’à compter du 1er janvier 2006, toutes les piscines particulières doivent être équipées d’un système de sécurité normalisé :
barrières de protection : hauteur minimale 1m10 , absence d’éléments saillants pour éviter les coupures, porte munie d’un verrouillage à double action, capacité de résistance aux chocs de 5O kg
Systèmes d’alarme : disposés aux abords du bassin, ils ont pour but de détecter toute intrusion dans le périmètre protégé ou une chute accidentelle dans le bassin : l’alarme sonore doit être audible et la loi impose que le système soit opérationnelle 24h/24
Les couvertures de protection : il peut s’agir d’un volet roulant automatique, d’une couverture à barres, d’une bâche tendue à l’extérieur des margelles du bassin, d’un fond de piscine mobile. La couverture doit être conçue de façon à empêcher l’immersion involontaire d’enfants de moins de 5 ans et doit pouvoir résister au poids d’un adulte d’au moins 100 kg.
Les abris de protection doivent être conçus, comme les barrières de protection, avec des éléments et des matériaux non susceptibles de provoquer des blessures. L’abri, une fois fermé, doit pouvoir interdire l’accessibilité au bassin aux enfants de moins de 5 ans et résister aux vents de 100 km/h
Nous avons réalisé une enquête en PACA pour estimer les capacités de conseils des vendeurs sur les renseignements à donner pour se conformer à la loi de 2004 ; les résultats sont médiocres et la leçon est à revoir sur les connaissances des normes ; beaucoup de flottements, d’hésitations, méconnaissance de la hauteur des barrières, des doubles fermetures.
La commission de sécurité des consommateurs s’est auto saisie après la mort de 2 enfants par la défaillance d’alarme…en aucun cas tous ces systèmes ne dispensent de l’indispensable surveillance d’adultes à tous les moments des jeux et de la baignade…
Et puis, si vous avez une piscine, apprenez très tôt à vos enfants ou petits enfants à nager car même à 2 ou 3 ans, ils flottent verticalement comme des petits chiens ou des bougies mais peuvent regagner le bord.
C’est essentiel et c’est la sécurité absolue.

2008

← Frais d'agence immobilière tat des lieux →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite