Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

SMS surtaxés

thematiques 10 décembre 2012

SMS surtaxés: informations à votre disposition sur infoconso-multimedia.fr

Après avoir imposé à ses adhérents une charte de déontologie plus stricte, l’Association française du multimédia mobile (AFMM), dont l’une des missions est de promouvoir ses services de micro-paiement sur mobile et sur Internet, vient de lancer le site Internet www.infoconso-multimedia.fr qui fourmille d’informations pratiques pour gérer ses abonnements par SMS et résoudre ses litiges. Tout n’est pas résolu pour autant.

Votre facture de téléphonie est plus élevée que d’habitude ? Peut-être êtes-vous abonné à un service de micro-paiement sur téléphone portable ou sur Internet. Gallery, Internet et SMS , ces technologies permettent d’accéder facilement à du contenu multimédia sur son téléphone (sonneries, jeux, logos, météo, informations boursières…) ou à des services (voter pour une émission de télé, participer à un jeu-concours, accéder à un service de rencontres…). Le paiement se fait à l’acte ou dans le cadre d’un abonnement (3,99 € hebdomadaires pour télécharger plusieurs sonneries par semaine, par exemple). Le montant est reporté sur la facture de son opérateur de téléphonie mobile ou de son fournisseur d’accès à Internet.

Pratiques pour payer de petites sommes, ces systèmes de micro-paiement sont aussi à l’origine de nombreux litiges. Achats non désirés, abonnements non souhaités, utilisation par un tiers (un enfant par exemple), et voilà que le titulaire de la ligne se retrouve à payer des sommes qu’il n’avait pas prévues.

Conscients de ces problèmes, opérateurs et éditeurs se sont enfin décidés à y remédier. Il y a quelques mois, l’Association française du multimédia mobile (AFMM) a édicté une nouvelle charte de déontologie. Ainsi, depuis le 1er mars, le prix du service doit systématiquement apparaître à côté du numéro à composer dans des caractères suffisamment gros pour être parfaitement visibles. Le fait que l’achat soit soumis à la souscription d’un abonnement doit également être indiqué. Par ailleurs, le client doit systématiquement recevoir un SMS ou un e-mail de confirmation reprenant ces informations.

Se désabonner en quelques clics

Autre innovation de taille : la mise à disposition du grand public d’un tout nouveau site Internet. Géré par l’AFMM, www.infoconso-multimedia.fr donne toutes les réponses aux questions que les utilisateurs peuvent se poser sur les services et contenus multimédias. Il donne surtout la marche à suivre détaillée pour savoir si l’on est abonné à l’un de ces services et éventuellement s’en désabonner en quelques clics. Pour l’instant, seuls les clients d’Orange, SFR et Bouygues télécom peuvent bénéficier de ce service, mais ceux de Free et des opérateurs virtuels (Virgin, NRJ Mobile et autres) devraient les rejoindre.

Dernière bonne nouvelle : chaque éditeur doit désormais mettre à la disposition de ses clients un service d’assistance téléphonique. Celui-ci doit être accessible aux heures ouvrables et par le biais d’un numéro non surtaxé. En cas de litige, c’est lui qu’il faut appeler. Il est possible de se procurer le numéro en répondant le mot « CONTACT » à un SMS reçu ou sur le site www.infoconso-multimedia.fr (onglet « Contacts »).

Même si tous les problèmes ne vont pas disparaître du jour au lendemain, ces innovations devraient à l’avenir limiter le nombre de litiges et faciliter les recours des utilisateurs.

Cyril Brosset – www:quechoisir.org

12/2012

← Publicité bloquée Tubes cathodiques →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite