Vers le haut
04 91 90 05 52

Coût d’un appel local

Ventes privees

thematiques 6 avril 2013

Ventes privees: que cachent elles?

QUE CACHENT LES RABAIS DES VENTES PRIVEES

 

Que cachent les rabais des ventes privées en ligne sur Internet ? Ces ventes qui, au départ, concernaient le prêt-à-porter, les chaussures et les accessoires de mode, s’étendent maintenant à presque tous les domaines, de l’électroménager à la lessive, aux couches, aux champagnes, aux bonbons, et bien sûr aux voyages.
Elles ne sont rien d’autre que des opérations de déstockage en ligne, permettant aux marques d’écouler leurs invendus, qui représentent en moyenne 5 à 10 % de leur production.
Mais, si elle s’affichait trop sur Internet avec des rabais parfois considérables, une marque verrait son prestige se ternir. Aussi, les clients sont-ils obligés de devenir membres, comme d’un petit club ‘’fermé’’ et chic ! En quelque sorte, réservé à une élite… Mais le leader du marché, et concepteur du premier site en 2011, ‘’vente-privée.com’’, compte dix millions de membres ; quant à ‘’showroom Privé’’, le second du secteur, il annonce huit millions de membres !
Des commerçants traditionnels ont, eux aussi, ouvert des sites de déstockage ; le nombre de ces sites est en augmentation, à tel point que la guerre fait rage sur ce marché. Grâce à ces sites, certaines marques parviennent à écouler en quelques jours des volumes qui, dans une boutique, mettraient un an pour se vendre. Les sites assurent aussi que leur caractère de ‘’Club privé fermé’’ ne constitue pas une concurrence déloyale pour leurs distributeurs agrées.
Ces sites de déstockage mettent-ils le consommateur à l’abri des déconvenues ? Pas sûr du tout… Car les renards maîtrisent l’outil informatique tout autant que les ruses commerciales.
Première astuce, qui existe depuis des années : les articles en vente avec un très fort rabais sont en fait des séries spéciales fabriquées tout exprès, et de moins bonne qualité. Même les fins limiers de la Répression des Fraudes ont du mal à prouver qu’un tissu est de qualité inférieure à partir du moment où la composition et la coupe sont identiques. Et lorsque ls fausses étiquettes Mac Douglas sont mal fixées aux blousons en cuir, le nom de la marque nettement moins prestigieuse apparaît et révèle la tromperie !
Autre astuce des fournisseurs de ces sites : ils produisent des quantités importantes d’articles que vous ne trouverez jamais en boutique mais qui alimentent en permanence ces sites de ventes privées.
De plus, la réglementation a été modifiée pour inciter les gens à acheter des remises et donc à acheter en croyant faire une affaire. Certains professionnels de l’habillement déplorent les ‘’rabais’’ de 70 % qui sont proposés dès le début de saison.
Certains sites contraignent leurs fournisseurs, de voyages entre autres, à signer des ‘’accords’’ d’exclusivité pendant quelques mois dans le seul but de nuire à leurs rivaux.
D’autres ont recours à des intermédiaires, au lieu de travailler directement avec les marques. Ce système augmente le risque de tomber sur des contrefaçons ou des articles vendus sans autorisation de la marque.
D’autres, enfin, vendent des produits ‘’reconditionnés’’ qui présentent quelques signes d’utilisation. Il peut s’agir d’un article de démonstration ou retourné par un client. Chez eux, la garantie n’est alors que de trois mois.
C’est l’arrêté du 31 décembre 2008 qui a autorisé les sites de déstockage à pratiquer ce genre de soldes toute l’année et avec moins de contraintes.


En effet, lors de véritables soldes, le prix barré doit être celui qui était affiché en boutique durant le mois précédent. Les sites de déstockage doivent utiliser le prix le plus élevé pratiqué par la marque qu’elle qu’en soit sa date : un prix datant de plusieurs années en arrière peut être utilisé…
Ces sites de déstockage obéissent aux mêmes règles que les autres sites de vente en ligne, en particulier en ce qui concerne les droits de rétractation et de retour ; à une exception près, toutefois : aucune rétractation n’est possible pour un voyage prévu à une date précise.
Lisez donc avec attention les conditions générales de vente et en particulier les conditions de retour des articles.
Une fois de plus, le consommateur est appelé à ouvrir l’œil avant d’ouvrir son porte-monnaie !

MT/2013

← Visite en grande surface Cantines scolaires →

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

UFC Que Choisir de Marseille et des Alpes Maritimes

L'Union Fédérale des consommateurs Que Choisir donne à tout consommateur une information générale ou un renseignement simple sur vos droits. Notre UFC peut également vous accompagner dans la résolution de votre litige de consommation si, comme l’exige la loi, vous en devenez adhérent...Lire la suite